Grossesse

<

class="

">Le Bain Dérivatif a sauvé mon 2ème cerveau>

Jai démarré les bains dérivatifs à la suite d’une forte constipation lors de ma grossesse. je cherchais un moyen simple et naturel pour accélérer mon transit. Au départ peu d’effets.

je persiste mais je ne vois pas d’amélioration et puis je me rends compte que j’ai besoin d’avoir vraiment très chaud au moment du bain je décide donc de me couvrir en pratiquant Le Bain Dérivatif au-dessus d’une bassine et là au bout de 3 jours le transit c’est la révélation !

Transit parfait.Par la même occasion je m’intéresse à l’alimentation et au miam-ô-fruits! Jackpot. Aujourd’hui j’ai un peu délaissé la bassine et je pratique les poches YOKOOL uniquement quand je sens mon transit ralenti ou lorsque j’ai besoin d’être vraiment en forme avec peu d’heures de sommeil.

Ce n’est pas régulier je m’en sers par cycles et je sais pertinemment qu’il ne faudrait jamais s’arrêter tellement cela est régénérant. Typiquement, je mets la poche YOKOOL le soir avant de dormir sans vêtements. Aujourd’hui, j’ose affirmer que le bain dérivatif a sauvé mon 2ème cerveau d’une putréfaction assurée.

Merci à France Guillain (qui m’a souvent éclairée) et à toute son équipe.

Carole C.
33 ans
<

class="

">Le résultat est stupéfiant !>

bonjour je pratique depuis fort longtemps 15 ans le miam aux fruits et les BD je viens témoigner auprès de vous car après grossesse j’avais des noeuds de varices aux jambes ce qui amena mon médecin à vouloir me proposer l’opération ce que j’ai refusé sachant que j’allais me mettre assidûment aux poches de gel le résultat fut stupéfiant en quelques semaines les noeuds ont disparus et je pouvais passer ma main sur ma jambe sans rien ressentir les jambes lourdes ne sont qu’un mauvais souvenir mais c’est un magnifique traitement à vie !!!

monique G.
62 ans